Vous souhaitez devenir végétarien, végétalien ou végan? Comment bien le faire?

Avoir une alimentation fortement végétale présente un intérêt pour votre santé. Cela a été démontré : diminution de développement de diabète type 2, prévention du cancer colorectal ou moindres risques cardiovasculaires.

Néanmoins, vous vous en doutez, cette alimentation peut aussi générer des carences nutritionnelles si elle n’est pas conduite correctement. Ces carences peuvent avoir des conséquences sérieuses sur votre santé : anémies, grande fatigue, voire même prise de poids. Il est important de bien savoir par quoi remplacer ces aliments d’origine animale.

Quelques rappels

Être végétarien, cela signifie exclure de son alimentation toutes les chaires animales, c’est-à-dire la viande et la charcuterie ainsi que le poisson et les fruits de mer. Les aliments issus de la production animale, tels que les produits laitiers, les œufs et le miel sont en revanche consommés.

Être végétalien, cela signifie exclure de son alimentation tout produit d’origine animale.  Le végétalien ne consomme donc ni lait ou produits laitiers, ni œufs, ni viande&volaille, ni poisson, ni miel… Son alimentation est exclusivement végétale.

Être végan, cela signifie être végétalien et exclure aussi de son mode de vie tous les produits dérivés d’animaux. Il ne portera donc pas de pull en laine, de chaussures en cuir, de cosmétiques faits avec des graisses animales…

Alors, comment devient-on végétarien, végétalien ou végan?

En Diététique, il est généralement conseillé de procéder par étape. C’est ce que je conseille en consultation. Chaque étape peut durer plusieurs semaines, voire plus, pour vous laisser le temps de vous y habituer.

Adoptez tout d’abord une alimentation végétarienne. Un professionnel de santé peut vous y aider, afin de choisir au mieux les aliments qui viendront remplacer les macronutriment et micronutriments que vous ne trouverez alors plus dans la viande ou le poisson.

❷ Puis dirigez-vous vers une alimentation végétalienne. Là aussi, un professionnel de santé vous guidera afin de s’assurer que vous ne manquiez pas des macronutriment et micronutriments que l’on trouve dans les œufs ou le lait.

❸ Enfin, si vous le souhaitez, devenez végan en faisant le tri dans vos placards et dans vos consommations non alimentaires habituelles.

Je vous conseille de vous faire accompagner par un professionnel au moins pendant le ou les premiers mois. En effet, certains réflexes sont à avoir en tête afin d’être sûr :

  • De ne souffrir d’aucune carence, que ce soit sur la qualité des protéines, mais aussi en vitamine ou minéraux
  • D’optimiser l’absorption par votre organisme des micronutriments dont vous avez besoin
  • De bien choisir vos matières grasses
  • De bien choisir vos sources de protéines
  • D’adopter de bons réflexes en cuisine quant aux modes de cuisson, de préparation, de conservation…

Rapidement, bien entendu, l’objectif est de vous donner les outils pour poursuivre votre route alimentaire en toute autonomie et en toute santé.

Vous avez l’intention de vous lancer dans une telle transition alimentaire ? Ou bien vous avez déjà entamé votre démarche et avez du mal à équilibrer vos repas et êtes en panne d’inspiration ? Je vous propose un accompagnement nutritionnel personnalisé. Prenez un rendez-vous ci-dessous.